Potée végétarienne aux lentillons rosés

ALIMENTATION  /  18/03/2018

L’hiver qui joue les prolongations m’a donné envie d’un plat chaud et réconfortant, utilisant les légumes à disposition ce week-end à la maison.
Pour cette potée végétarienne, j’ai utilisé des lentillons rosés achetés, tout comme les autres légumes de la recette, chez Kelbongoo. Petites et roses lorsqu’elles sont crues, ces lentilles, issues d’une variété très ancienne, deviennent plus foncées à la cuisson. Elles ont un goût délicat et sucré, et regorgent protéines, de fibres, de calcium et de fer.
Mais cette recette fonctionnera également très bien avec des lentilles vertes.
Les tomates utilisées dans cette recette sont bien des tomates séchées au soleil, sans ajout de sel ni d’huile, qui se conservent dans un bocal au réfrigérateur. Idéales pour donner du pep’s à n’importe quel plat, nous en avons toujours sous la main. Elles sont très facile à dénicher l’été sur les marchés du Sud, mais aussi toute l’année en magasins bio.
J’ai préparé aujourd’hui cette recette en grande quantité, afin d’en avoir d’avance pour la semaine. En effet, la potée se réchauffe très bien dans une casserole ou au micro-ondes (à condition d’en avoir un), et le printemps ne va vraisemblablement pas pointer tout de suite le bout de son nez.

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 petit chou blanc
  • 6 carottes
  • 2 oignons
  • 1 verre de lentillons rosés (ou de lentilles vertes)
  • 4 tomates séchées
  • 2 cuillères à soupe de miso blanc (ou, à défaut, un bouillon de légumes)
  • 1 brin de laurier

Réalisation :

Commencer par laver les légumes.

Émincer les oignons.
Dans une grande marmite, les faire revenir dans un peu d’huile d’olive, à feu moyen, jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.

Ajouter les lentilles.

Délayer le miso dans l’équivalent de 3 verres d’eau bouillante, et verser sur les lentilles.

Détailler le chou en lamelles, et les carottes en rondelles, avant de les mélanger aux autres ingrédients de la marmite.

Couper les tomates séchées (avec des ciseaux) et les ajouter à la préparation.

Pour finir, ajouter le laurier.

Laisser mijoter à couvert, à feu doux, environ 40 minutes, en remuant de temps en temps.

Ne pas hésiter à ajouter de temps en temps un peu d’eau si besoin.

Comme je le disais en introduction, ce plat se réchauffe facilement et il est encore meilleur le lendemain !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.